Aller au contenu

Xinjiang : découverte de tombes millénaires

Dans la province du Xinjiang, située au nord du Tibet, les archéologues chinois ont découvert une centaine de tombes vieilles de 2000 ans.

Le Xinjiang est une région autonome ouïgoure du nord-ouest de la Chine.

Dans la province du Xinjiang, située au nord du Tibet dans le désert du Taklamakan à la même longitude que l’Inde, les archéologues chinois ont découvert une centaine de tombes vieilles de 2000 ans. Aux confins de l’Asie centrale, c’est un pays de hautes montagnes dont l’aridité permet une conservation exceptionnelle. Terre barbare à la croisée de la Chine, de l’Inde, et de la Perse, son histoire antérieure à la route de la soie n’était quasiment pas connue. Depuis les années 1980, les chercheurs indiquent que ces lieux furent de tous temps l’occasion de contacts et d’échanges.

Ce sont les célèbres momies d’européens qui ont donné un coup de projecteur au bassin du Tarim dans le désert du Taklamakan. La présence incongrue de grands indo-européens dans l’ouest de la Chine fut confirmée par des tests génétiques. Les momies blanches aux cheveux blonds, roux, et chatains vêtus de tartan – tissus écossais – ont remis en cause l’idée prévalente d’un développement en vase clos de la civilisation chinoise. La présence de personnes aux cheveux roux et blonds et aux yeux bleus et verts est attestée par des vieux textes dans le Xinjiang il y a déjà 3000 ans.

Des tribus nomades qui parcouraient la même région à la même période sont probablement à l’origine des centaines de tombes de formes différentes découvertes dans le district autonome kazakh de Mori. Telles sont les premières indications des chercheurs de l’institut d’archéologie de l’académie chinoise des sciences sociales qui ont commencé les fouilles sur place sans attendre. Wu Xinhua, le chef de l’équipe chargée des recherches, a précisé que des squelettes de chevaux ont aussi été mis au jour près de ces sépultures et que certaines grandes tombes ont été entourées de tas de pierres.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *