Aller au contenu

Victoire de Samothrace : projet de restauration

L’actuelle campagne de restauration de la Victoire de Samothrace au Louvre sise en haut de l’escalier Daru est entamée depuis deux mois.

L’actuelle campagne de restauration de la Victoire de Samothrace au Louvre sise en haut de l’escalier Daru est entamée depuis deux mois à présent.

L’œuvre exposée au public depuis 1884 fut restaurée une première fois en 1934, il s’agit à présent de la première campagne depuis quatre-vingts ans. La Victoire de Samothrace fut retrouvée en Grèce, sur l’île de Samothrace, en un puzzle de plus de cent morceaux qu’il fallut dans un premier temps reconstitué. Il y eut dès lors plusieurs études afin de la comprendre, les parties manquantes furent complétées par du plâtre moins cher que le marbre et la Victoire de Samothrace retrouva la moitié gauche de son buste en même temps que son aile droite réalisée par moulage inversé de l’aile gauche. Il fallut vingt années de travail pour que la statue soit présentée dans l’escalier Daru suite à l’agrandissement du Louvre voulu par Napoléon III.

L’unique campagne de restauration menée depuis eut lieu en 1934, soit cinquante ans après sa présentation au public et quatre-vingts ans avant les travaux actuels. Il n’y eut entre-temps que des dépoussiérages réguliers, malheureusement insuffisants. La statue est aujourd’hui devenue marron, faisant perdre son apparence originelle et son contraste: le personnage était d’un marbre blanc de Paros alors que le navire était pour sa part d’un marbre gris de Lartos provenant de l’île de Rhodes.

Le projet de restauration de la Victoire de Samothrace

Victoire de Samothrace: projet de restauration
Visionnez la vidéo de présentation du projet de restauration

La dépose a eu lieu en septembre et octobre. Le nettoyage et l’étude de l’œuvre ont débuté en novembre. Une commission internationale s’est réunie une première fois le 1er octobre et un premier consensus s’est dégagé autour de la pièce située entre le bateau et la statue: les diverses études menées indiquent que ce bloc ajouté lors de la restauration de 1934 dénature la volonté initiale de l’artiste quant au rendu, il sera donc retiré et remplacé par une armature métallique qui prendra place dans le vide laissé. Evidemment, il ne s’agit pas du seul aspect faussant la compréhension de l’œuvre puisque il est admis que l’aile droite de la Victoire de Samothrace a une forme erronée mais il n’y aura pas là de retouche en l’absence d’hypothèse de remplacement fondée. Il en va de même pour la partie gauche du buste…

La première partie de la restauration n’est pas la restauration elle-même. Les blocs vont avant tout être étudiés de nuit grâce à une multitude de procédés actuels: observation au vidéo-microscope, photographie sous infra-rouge et ultraviolet, radiographie aux rayons X… Il s’agit principalement de comprendre les restaurations précédentes et les ajouts modernes car l’idéologie actuelle est à la réversibilité et car les restaurateurs doivent de fait rendre au spectateur de l’été 2014 l’apparence d’origine de la Victoire de Samothrace, celle qu’elle avait sur place dans l’antiquité. Des études complémentaires à suivre permettront également de donner à la commission internationale une base solide de résultats inédits à même de prendre les décisions nécessaires.

Démonter le puzzle de la structure fut en soi une tâche colossale et le transport vers la salle voisine des Sept Cheminées demanda notamment de vérifier la solidité du plancher qui devra dorénavant supporter les trente tonnes du monument avant son retour au sommet de l’escalier dans six mois. Pas tout à fait au même endroit cependant car la Victoire de Samothrace reculera pour fluidifier le passage du public et aussi assurer sa conservation, le frottement noircissant la pierre.

Vous participez à un projet historique:

Le mythe romantique des souverains mécènes datent de cette même époque du XIXème siècle. Françaises, belges, monégasques, les murs de nos musées rappellent la gloire passée des dynasties françaises, francophones et francophiles en remerciements des moyens mis à disposition. Une tendance se muant les années passant des têtes couronnées aux entreprises multinationales. Un siècle plus tard, Apple fut dans la situation d’être plus riche que les Etats-Unis d’Amérique et le mécénat suit cette même tendance. Un miroir de notre époque en quelque sorte. L’actuelle campagne de restauration est ainsi budgétée à hauteur de 4 millions d’euros dont 3 millions de la part de Nippon Television Holdings (rénovations de la salle des Etats ainsi que des galleries de la Vénus de Milo), de Fimalac (restaurations du Gladiateur Borghese, de la Vénus Genitrix, expositions Porphyre et Praxitèle, réaménagement de la salle du Manège), et de Bank of America Merrill Lynch. Le dernier million provient d’une nouvelle campagne d’appel aux dons, trois précédents avaient permis en 2010 de réunir plus d’un million d’euros pour l’acquisition des Trois Grâces de Lucas Cranach, en 2011 de réunir cinq cent mille euros afin de restaurer et remonter deux éléments d’architecture cairote (un porche et un moucharabieh), et enfin en 2012 de réunir huit cent mille euros permettant de compléter une Descente de Croix conservée au Louvre de deux statuettes en ivoire manquantes.

Des articles suivront durant les semaines qui viennent sur le site afin de vous présenter le projet de restauration, de vous faire découvrir l’oeuvre, son histoire et sa restauration. Et un premier cadeau gratuit: cliquez sur l’image et personnalisez votre page FaceBook avec cette image de couverture. Votre engagement sera d’emblée visible par vos amis!

Couverture FaceBook - Victoire de Samothrace
Et un premier cadeau gratuit: cliquez sur l’image et personnalisez votre page FaceBook avec cette image de couverture. Votre engagement sera d’emblée visible par vos amis!

Tous les dons, quels que soit leurs montants, seront décisifs dans le succès de cette campagne. Conclusion, n’hésitez pas à cliquer sur les bannières et à faire un don aussi modeste soit-il.

Si on s’y met tous, c’est bien moins de dix euros par personne qui sont nécessaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.