Aller au contenu

UNESCO : patrimoine matériel et immatériel

Si les grandes réalisations de l’humanité nous sont connues par les merveilles du monde, le patrimoine immatériel reste bien plus abstrait.

Si les grandes réalisations de l’humanité nous sont connues à travers les merveilles du monde antiques ou modernes, le patrimoine immatériel reste forcément bien plus abstrait.

La Turquie a porté à l’ordre du jour de l’UNESCO la question du patrimoine culturel syrien. Le grand voisin occidentalisé depuis près d’un siècle continue d’essayer de jouer son rôle d’intermédiaire privilégié aux côtés des pays arabes. La destruction du minaret de la grande mosquée omeyyade jeudi dernier est un fait de guerre supplémentaire à la liste des destructions subies par un patrimoine syrien gravement endommagé depuis le début du conflit armé. La grande mosquée omeyyade d’Alep, déjà victime d’un incendie au cours des combats en octobre dernier, se trouve ainsi amputée de fait. L’UNESCO rappelle à la Syrie son engagement au respect de la Convention de 1954 pour la protection des biens culturels en cas de conflit armé, or la délégation syrienne accuse la sortie de son territoire illégale d’objets historiques depuis la frontière turque. Une réponse fort peu diplomatique loin de rassurer.

L’UNESCO aujourd’hui développe et encourage la notion de patrimoine immatériel. Moins connu que le bâti, il s’agit de maintenir le folklore et les traditions ancrées à travers les générations. Certaines musiques vietnamiennes sont inscrites et conservées afin de faire face à la toute puissance occidentale actuelle et ses majors, autant de danses, de poèmes, d’expressions et de pratiques culturelles de part le monde. Des programmes de formateurs servent à recenser les inscriptions envisageables en Namibie. Le fest-noz breton a été classé le 05 décembre dernier, la Provence se mobilise autour du costume d’Arlésienne porté au quotidien et pas seulement au sein de groupes folkloriques.

Nous sommes les garants auprès de nos enfants de l’histoire de nos ancêtres, partout et à tous niveaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *