Aller au contenu

Qui suis-je ?

Christian MARQUAY, je suis le webmaster du site http://www.larcheologie.com/
Christian MARQUAY

Bonjour et bienvenue,

J’ai commencé à m’intéresser rapidement au patrimoine culturel matériel et immatériel durant mes vacances en France, sur le pourtour méditerranéen, puis en Europe de l’Est. Mon plus grand loisir était de découvrir de nouveaux endroits, de visiter des musées et des monuments historiques pour m’éveiller à l’histoire et à l’archéologie. Après avoir profité de la richesse de l’Île-de-France d’où je suis originaire et des excursions offertes par les tour opérateur durant plus d’une décennie, j’ai poursuivi mon cursus universitaire dans la voie de l’étude du passé.

Mon parcours universitaire s’est accompagné d’un parcours associatif parallèle. J’ai notamment effectué des voyages organisés par la faculté avec des sites fermés au public touristique traditionnel. J’ai participé à l’organisation de conférences et de visites de sites archéologiques pour lesquels je suis intervenu sur divers sujets de l’antiquité au Haut Moyen-Âge. C’est à cette période également que j’ai eu l’occasion de voyager à travers la Belgique et la France et de m’exercer sur le terrain chaque été tout en gardant le contact avec la recherche en cours les neuf mois de l’année qui restent.

J’ai étendu mes connaissances, j’ai travaillé en archéologie préventive et programmée, je me suis fait connaître et j’ai continué à faire visiter des sites archéologiques. J’ai été demandé afin de certifier des représentations de monuments historiques. Curieux de tout, j’ai toujours continué à considérer mon domaine professionnel comme un loisir. J’ai participé à des pièces de théâtre sur le thème du patrimoine et j’ai été responsable animation dans des reconstitutions historiques. J’utilise actuellement un nouvel outil à travers un site internet créé et géré par mes propres soins.

Ce site a pour but de vous faire partager ma passion née de mes voyages et de mes visites de sites archéologiques, et aussi plus globalement de parcourir et retracer notre histoire depuis les communautés tribales. Les données seront bien sûr traitées avec prudence, tempérance, force et justice entre elles et autant qu’elles pourront le mériter. Nos ancêtres ont laissé des traces de leurs passages, de toutes sortes et de tous temps. Je vais donc reprendre point par point ce qui a fait que l’homme des temps anciens a su devenir l’homme des temps modernes. J’utiliserai par conséquent plusieurs points de vue: archives et fouilles archéologiques, histoire et géographie, urbanisme et architecture, ordinaire et prestigieux. L’archéologie étant la plus exacte des sciences humaines, il me faudra sortir aussi du cadre de la réflexion rigoureuse pour parfois laisser un peu place à la sensibilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *