Aller au contenu

La Côte d’Ivoire promeut le patrimoine culturel du Hambol

Le ministre de la culture a ouvert une direction régionale dans le Hambol, fruit du nouveau découpage administratif de la Côte d’Ivoire.

Le ministre de la culture et de la francophonie en Côte d’Ivoire a avant tout été enseignant et écrivain.

Maurice Kouakou Bandaman a ouvert une nouvelle direction régionale de la culture à Katiola, le chef lieu de la région du Hambol, fruit du nouveau découpage administratif de la Côte d’Ivoire, dont le directeur Bourlaye Traoré vient de présenter ses objectifs généraux en présence du sous-préfet de Katiola et des animateurs du domaine des arts et de la culture. Outre la promotion et la protection du patrimoine culturel local, nous pouvons nous étonner du voeu d’améliorer la rentabilité des oeuvres artistiques.

La précision de la protection des droits d’auteurs et de la participation à l’éducation de la population par la recherche de la cohésion sociale rassure malgré tout sur les sentiments exprimés bien qu’il puisse s’agir là aussi de prémices à d’éventuelles dérives futures. Il ne faut donc pas confondre rentabilité et dynamisme, et peser chaque mot avant de l’utiliser. Nous ne pouvons par ailleurs que nous réjouir de la création d’une bibliothèque régionale, de la création de festivals, de l’exploitation du centre culturel de Katiola et de la créations de cafés littéraires et théâtres. Un soutien qui ne demande qu’à être salué.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *